Jean-François Comment 100 ans

15.06.2019 – 10.11.2019

Au milieu des années 1950, Jean-François Comment adandonne la perspective, premier pas vers la non-figuration.

Selon un processus qui s'accélère avec la première expérience du vitrail (dès 1955 pour les projets de la Chapelle de l'hôpital de Porrentruy qui seront posés en 1959), il s'affranchit progressivement du motif. L'expérience du choix des dalles de verre rajaillit dans les aquarelles et la peinture. La profondeur de champ est ramenée à la surface, les figures se décomposent, et bientôt le motif s'absente, définitivement ou presque. Cette période cruciale permet au peintre d'affirmer son propre langage, son propre univers.

Libéré de la figuration, il entre dans une période mouvementée, où la matière picturale tient un rôle central. Dans cette période très innovente, l'aqarelle réalisée par longues séries commence à jouer un rôle déterminant: elle permet les audaces et les innovations qui vont ensuite inspirer la peinture sur toile, comme un détonateur.

Carton d'invitation

Communiqué de presse

Salon, 1955, huile sur toile, 130 x 155 cm, coll. Lycée cantonal de Porrentruy 

 

 

Eine Ausstellung/Veranstaltung von:

musee-jurassien-des-arts-moutier

Ausstellungen